logo

John Persenda, startupper depuis plus de 40 ansAlumni promo 1963 - PDG de SPHERE - leader européen des emballages ménagers dans le domaine des plastiques bio-sourcés et recyclables

John Persenda

Portrait de John Persenda (Promo 1963) - PDG de SPHERE - leader européen des emballages ménagers dans le domaine des plastiques bio-sourcés et recyclables...

Propos recueillis par l'AIA7.

John PersendaL’esprit d’entrepreneur est la base de la réussite ; je dirai aux jeunes générations : « Osez ce qui est nouveau ; prenez des risques si vous croyez vraiment en ce que vous faites ; ne considérez rien comme acquis ; entourez-vous d’une équipe et non de carriéristes ; soyez en avance sur votre temps et ne vous arrêtez jamais, il y a tant de choses à faire ». John Persenda (Promo 1963)

Promo (ENSCT) 1963

Né à Monaco en 1939, John Persenda, après avoir obtenu son 2ème Bac en Mathématiques en 1958 toujours à Monaco et suivi les classes préparatoires aux ENSI au Lycée de Nice, intègre l’ENSCT à la rentrée d’octobre 1960. Il obtient le titre d’ingénieur diplômé de notre Ecole le 29 juin 1963, classé 2ème de sa promotion qui compte 39 élèves. Son diplôme porte les signatures du Directeur de l’Ecole, Fernand Gallais et du Doyen de la Faculté des Sciences, Emile Durand, ainsi que celles de nombreux enseignants de Chimie que tous ceux qui ont fait leur scolarité aux Trente-Six-Ponts connaissent bien, comme les Professeurs Voigt, Maroni, Bedos, Masdupuy, Triché.

Startupper depuis plus de 40 ans !

Après avoir exercé des fonctions d’ingénieur d’abord au CEA, où il travaille sur le détonateur de la bombe atomique, puis une dizaine d’années dans le Groupe Shell, il crée en 1976 l’entreprise SP Metal, nous dirions aujourd’hui sa Start-Up, et se lance dans l’emballage ménager. Cette Société fabrique ainsi des barquettes et rouleaux en aluminium, ainsi que des sacs de congélation, des sacs-poubelle, du film étirable, du papier cuisson. Ces produits qui portent la marque Alfapac, sont distribués en grandes surfaces.

Leader mondial des emballages ménagers bio

En 2005, cette Société prend le nom de SPHERE et investit dans les bioplastiques avec le rachat de la Société allemande BIOTEC, forte de 200 brevets, puis en 2007 celui de la féculerie HAUSSIMONT.

En 2011, le lancement de sacs en polyéthylène obtenu à partir de bioéthanol issu de la canne à sucre marque un tournant vers les plastiques provenant de la biomasse. La marque est Vegetal Origin®. Puis en 2016, la joint-venture avec le groupe AEF (PUBLI AMBAL ET ARTEMBAL), premier distributeur français pour les professionnels des emballages de fruits et légumes, crée VEGEOS, une co-entreprise destinée à commercialiser des emballages en bioplastiques biodégradables et compostables. En 2017, SPHERE rachète le groupe AEF.

SPHERE : chiffre d’affaire de 600 millions en 2019 et 1700 collaborateurs

L’activité de SPHERE s’appuie sur 16 usines en Europe (Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Italie, Royaume-Uni) dont 8 en France qui assurent 70% de la production. En 2015, le chiffre d’affaire était de 350 millions d’Euros et a progressé à plus de 600 millions en 2019  avec ses 1700 collaborateurs, dont 900 en France. Cette entreprise est le 1er fabriquant européen d’emballages ménagers ; il transforme 40 000 tonnes/an de matières bio-sourcées, 80 000 T/an de polyéthylène recyclé et 30 000 T/an de polyéthylène d’origine fossile.

En juin 2017, SPHERE participe au G7 de l’Environnement à Bologne et au cours du One Planet Summit du 12 décembre 2017, SPHERE a rejoint de nombreuses grandes entreprises pour signer le French Climate Business Pledge du MEDEF, dont l’objectif est d’opérer un changement de cap collectif dans la lutte contre le réchauffement climatique.

L’objectif est que tous les plastiques produits par la Société soient intégralement recyclables ou biosourcés en 2020.

Un nouveau plastique qui se dégrade dans la mer et qui soit absorbable par les poissons va apparaître à l’automne 2019 sous le nom de Oceanid.

Recherche, développement, innovation

La Recherche et le Développement tiennent une large place avec 5% du CA. Il s’agit en effet d’avoir une forte anticipation dans l’innovation pour maintenir l’activité en France et en Europe. La créativité, l’implication forte des cadres dont certains sont présents depuis le début au sein de l’entreprise et dont 80% sont actionnaires, l’écoute de tous les collaborateurs pour rester à la pointe de la compétition sont des traits marquants de cette structure industrielle dynamique.

C’est surtout grâce aux choix stratégiques de son Président John Persenda que cette entreprise est à la pointe de l’activité industrielle dans ce domaine des plastiques bio-sourcés et recyclables. Il y parvient en diversifiant et sécurisant ses sources d’approvisionnement en provenance de la biomasse, en luttant ainsi contre le réchauffement climatique, en ayant fait le choix de contribuer à l’économie circulaire.

Lui qui souhaitait devenir chef d’orchestre mène ainsi une activité, sans fausse note, qui prend en compte les besoins de l’homme de demain et la concrétisation de ses projets et montre, qu’au-delà des difficultés, il a su retrouver cet esprit d’initiative et de liberté dont toutes les générations futures au sein de Toulouse INP-ENSIACET pourront bénéficier.