• Favoris
Fil d'ariane

Un transfert technologique au service du naturel !

La technologie du CO2 supercritique, substitut à l’utilisation de solvants organiques

Dernière modification le : 20/07/2016 - 11:02

Installation haute pression de traitement au CO2 supercritique - Crédits photos : www.jpgphotographie.com

Le génie chimique toulousain en pointe sur les modernisations industrielles liées à la réglementation REACH.

La société moderne réclame de plus en plus accès au bien-être et à la santé au travers de l’utilisation de molécules issues de  produits naturels. Cette chaine vertueuse du « naturel » doit être respectée sur l’ensemble de la chaîne, de la culture de la plante jusqu’au produit dans sa formulation finale.

Cependant, il n’est pas rare de découvrir que certaines étapes du procédé de fabrication font parfois intervenir des composés chimiques qui n’ont rien de naturel, des solvants organiques issus du pétrole par exemple.

La technologie du CO2 supercritique

Le laboratoire de Génie Chimique de l’INP-ENSIACET développe la technologie du CO2 supercritique qui est un substitut à l’utilisation de solvants organiques et qui respecte cette chaine du naturel. Toutefois, cette alternative nécessite la mise en œuvre de hautes pressions (quelques centaines de fois la pression atmosphérique) et c’est une barrière à la fois technologique et psychologique pour une PME.

Le projet partenarial ACTICHEM

 La société montalbanaise ACTICHEM, spécialisée dans la production de principes actifs issus de la vigne (le resvératrol, la molécule du French paradox !) s’est lancée dans l’aventure pour éliminer de son procédé une étape de purification impliquant un solvant pétrolier inflammable et toxique, l’hexane.

Après une étude sur les installations de laboratoires du LGC (cellule 200mL, 300 bar), la faisabilité a été démontrée et un mode opératoire adapté au produit concerné a été défini et testé sur l’installation pré-industrielle* de 25 L. Actuellement, la PME étudie la possibilité de s'équiper de ce type de technologie.

Impulsé par le dynamisme et la vision à long terme du PDG d’ACTICHEM,  ce projet alliant un laboratoire et un organisme de transfert technologique a rendu accessible une technologie innovante. Les consommateurs et les opérateurs de cette PME en seront les premiers bénéficiaires !

CO2 Supercritique, le solvant du futur de l’industrie des produits naturels

Le CO2 Supercritique à l’INP-ENSIACET est un outil unique grâce à la combinaison de 3 éléments indispensables à la réussite d’un transfert de technologie :

  • une équipe de recherche,
  • une équipe technique,
  • une installation de taille pré-industrielle de 25 L pouvant atteindre des pressions de 700 bar.

 * cet équipement a été financé avec l'aide des partenaires suivants : CUGT, FNADT, Préfecture de Midi-Pyrénées et FEDER

Logo

Agenda

CRITT Génie des Procédés et Techniques Environnementales

Le CRITT Génie des Procédés et Techniques Environnementales, grâce à ses ressources propres et celles du LGC adossé à l’INP-ENSIACET, propose trois types d’actions en direction de partenaires industriels (grands groupes ou PME/PMI) régionaux, nationaux ou internationaux :

  • Expertise et conseil,
  • Etudes de faisabilité sur des nouveaux procédés,
  • Production de lots industriels.

REACH, protection contre les substances chimiques

REACH est un règlement européen entré en vigueur en 2007 pour sécuriser la fabrication et l’utilisation des substances chimiques dans l’industrie européenne.

L’Europe disposera ainsi d’ici 2018 des moyens juridiques et techniques pour garantir à tous un haut niveau de protection contre les risques liés aux substances chimiques.

Plus d’infos : www.developpement-durable.gouv.fr