• Favoris
Fil d'ariane

Le LGC et le projet Gaya : répondre à des ambitions nationales et environnementales

Dernière modification le : 12/05/2015 - 14:05

Le LGC et le projet Gaya : répondre à des ambitions nationales et environnementales

Interview avec Mehrdji Hemati, professeur des Universités à l'INP-ENSIACET, laboratoire LGC

Projet GAYA : Biocarburants de 2ème génération (2009-2016)

Le développement des énergies renouvelables à partir de la biomasse en particulier, est un enjeu majeur que le projet GAYA souhaite transformer en relais de croissance pour la France et l’Europe, par la création d’une filière innovante et performante de production de « bio-méthane » à partir de la gazéification de biomasse. Ce projet a pour objectif de démontrer à l’échelle pré-industrielle la validité technique, économique, environnementale et sociétale, de la filière de production de biocarburants gazeux par voie thermochimique. Ce projet dont la coordination est assurée par GDF SUEZ associe 11 partenaires issus du monde industriel, institutionnel et académique, en France et en Europe. Il est soutenu financièrement par l’ADEME (46,5 M€) et labellisé par le pôle de compétitivité TENERRDIS (Technologies Énergies Nouvelles Énergies Renouvelables Rhône-Alpes, Drôme, Isère, Savoie).

L’implication du LGC dans ce projet

Le laboratoire de Génie Chimique (LGC), adossé à l'INP-ENSIACET est l'un des 11 partenaires du projet,

Il y apporte ses connaissances dans :

  • l’élaboration des outils théoriques pour l’aide à la conception et au dimensionnement du procédé de gazéification en lit fluidisé circulant,
  • la mise au point des outils expérimentaux servant à la validation des outils théoriques, à l’établissement des règles de design et l’industrialisation du procédé. Ainsi, un procédé pilote de gazéification de biomasse de 60 kW de puissance thermique a été dimensionné et construit au LGC.

Vidéo réalisée par Mathias Fyferling, diplômé de l'INP-ENSIACET (promo 2000)

Publiée le 12 mai 2015