logo

Parcours Ingénierie et Maîtrise des Systèmes Industriels ComplexesIMSIC

Parcours Ingénierie et Maîtrise des Systèmes Industriels Complexes

La transition digitale, énergétique et écologique marque notre société du travail et impacte nos modes de vie comme l’émergence de nouvelles formes d’organisation et la convergence vers des stratégies de plateformes et du travail à la demande. Au-delà des changements perçus à l’échelle des individus, l’innovation et la révolution par le numérique, l’économie circulaire et le développement durable modifient des systèmes sociotechniques, des modèles d’affaire, des structures collectives et des communautés. S’emparer de ces enjeux est devenu essentiel pour les futurs ingénieurs en système industriel.
Dans le respect des exigences, des normes, des sécurités et des facteurs environnementaux, économiques et sociétaux, l’objectif de ce parcours est d’acquérir des connaissances et des compétences pour inventer, (re)concevoir et gérer les systèmes d’aujourd’hui et de demain : qu’ils soient de type organisations, projets, produits, procédés et processus, chaînes logistiques, objets intelligents, systèmes d’information, systèmes de pilotage et systèmes opératoires.

Pré-requis

  • Compétences et connaissances en gestion de projet, gestion de production et logistique
  • Compétences et connaissances de base en management des organisations et en système informatique

Compétences

  • (Re)concevoir les processus de l’entreprise.
  • (Eco-)concevoir et piloter un projet de développement industriel.
  • Mettre en œuvre le pilotage.
  • Etre capable de (re)concevoir les ateliers de production.
  • Maîtriser la chaîne logistique (durable).
  • Améliorer le système d’information.
  • Développer des systèmes digitaux.
  • Savoir intégrer l'économie circulaire, la pensée cycle de vie et l'écologie industrielle dans les démarches d'ingénierie.
  • Planifier et gérer des projets et des affaires.
  • Intégrer une équipe et assimiler le contexte et l’environnement.
  • Savoir communiquer et collaborer.

Enseignements

La formation s’articule autour de 5 UEs au 1er semestre : Systèmes et projets complexes, Usine digitale, Chaîne logistique avancée, Entrepreneuriat et ingénierie d'affaires, Métiers de l'ingénieur.

Le parcours permet d’approfondir les concepts, les méthodes et les outils d’ingénierie à des fins de conception, d’amélioration continue (lean), de management, de pilotage et d’aide à la décision autour des processus, des projets, des technologies et des systèmes.

Dans un milieu industriel de plus en plus exigeant, cette troisième année permet de s’insérer dans des projets complexes, de maîtriser les systèmes sociotechniques et de proposer des solutions innovantes. Elle offre des enseignements dispensés par des industriels et des académiques favorisant l’adaptation, l’ouverture et le travail en équipe.

Les différentes interventions s’appuient sur une pédagogie dynamique (learning by doing, évaluation et progresser en groupe, apprentissage par problème, serious game, cours inversé, mise en situation, appel d'offres...) pendant laquelle l’élève est actif et force de proposition.

L’élève est initié à deux progiciels leader en gestion de projet (Planisware) et gestion d’entreprise (SAP).

Interventions industrielles

Onze professionnels du monde industriel interviennent dans le programme IMSIC. Ils complètent les apprentissages assurés par les enseignants académiques. Ils apportent une vision pratique, un retour du terrain et des connaissances en relation avec les projets industriels actuels. 
Les sociétés de ces professionnels sont :

CGI, ATOM-SOLUTIONS, ALTRAN, Sigfox, Airbus, Inddigo, Thalès, Alten, Report One.

Débouchés

L’ingénieur pourra rejoindre une équipe pluridisciplinaire et intégrer tout secteur en production de biens et de services quel que soit le type d’acteur ; maîtrise d’ouvrage, assistance à maîtrise d’ouvrage, maitrise d’œuvre, "offreur de solution" et fournisseur de technologie.

Il pourra intervenir dans toutes les étapes du cycle de vie des processus opération, pilotage et support ; depuis leur audit et modélisation jusqu’à leur implantation, monitoring et supervision.

Les secteurs d’activité

  • Industries manufacturières
  • Industries aéronautiques et spatiales
  • Industries automobiles
  • Industries chimiques
  • Industries pétrolières
  • Fabrication de machines et d’équipements
  • Production et distribution d’électricité, de gaz et d’eau
  • Génie civil
  • Transports et communications
  • Banques et assurances
  • Entreprises en services numériques
  • Cabinets de conseil
  • Editeurs de logiciels et progiciels