Traductions :
  • Favoris
Fil d'ariane

Les grandes tendances d’évolution du secteur de transformation matière et énergie

Dernière modification le : 05/06/2013 - 15:50

La chimie à elle seule rassemble plus de 200 entreprises et environ 5 000 salariés aujourd'hui en Midi-Pyrénées. Au niveau national, elle se place toujours au deuxième rang des secteurs industriels en termes d'exportations et d'investissements en R & D.

Une place importante dans notre économie

La nouvelle réglementation européenne REACH, le Grenelle de l'Environnement les avancées technologiques dans une perspective de Développement Durable, sont autant de défis que les acteurs de la chimie régionale et plus globalement de la transformation de la matière et de l’énergie, sont prêts à relever.

Un secteur innovant

Le secteur de la chimie, des matériaux, et les procédés qui leurs sont associés, alimente les développements et les innovations du monde entier :

  • le transport,
  • le domaine médical,
  • l’énergie,
  • l’environnement, …

Les familles du secteur

4 familles principales sont regroupées dans ce secteur :

  • matériaux métalliques et transformation des métaux,
  • produits minéraux non métalliques,
  • chimie, caoutchouc et plastiques,
  • papier et bois.

(Seules les familles des biens intermédiaires sont prises en compte)

Quelques chiffres

Ces industries représentaient un chiffre d’affaires de 241 milliards d’euros en 2010 (selon Tableau de bord mensuel de l’activité industrielle, décembre 2010, DGCIS).

La chimie était en 2009 :

  • le 1er secteur exportateur avec 13,4% des exportations de l’industrie manufacturière,
  • positionnée au 3e rang des secteurs industriels derrière l’industrie aéronautique et spatiale et la fabrication de médicaments par son excédent commercial de 5,1 milliards d’euros.

Témoignage


Jean-Marc
Le Lann

Synonyme de progrès, la chimie a largement contribué au développement économique qu’a connu le vingtième siècle

En savoir +

Découvrez le Livre Blanc de la Fédération Gay-Lussac

" Le monde de demain aura plus que jamais besoin de chimie et de procédés pour aider à un développement durable, pour réussir la transition énergétique, pour assister une production agricole capable de nourrir plus de neuf milliards d’êtres humains, pour assurer leur approvisionnement en eau potable, pour garantir leur santé, pour traiter leurs déchets. Cette chimie devra être plus propre, plus sûre, plus durable et plus acceptable socialement. Les 20 écoles de la Fédération Gay-Lussac sont là pour apporter aux ingénieurs dont nous aurons besoin les compétences scientifiques et managériales mais surtout pour leur donner cette soif de progrès, d’innovation et cette profonde humanité nécessaires à l’avenir de nos sociétés. ...."

Téléchargez le Livre Blanc